Feutre et lumière

Avec quelques bouts de bois choisis pour leur forme, ramassés au gré de nos promenades et séchés patiemment…,
Avec des toisons de brebis choisies lors de la tonte, sur l’un des grands causses du Massif central et lavées soigneusement à la main, une laine naturelle non teintée est mise en valeur.

Patiemment, par frottement, cette laine est transformée en feutre.

Quelques images du traitement de la laine

Les commentaires sont fermés.